mercredi, 12 septembre 2018 12:16

Isabelle Tellier

Écrit par

Isabelle Tellier, fidèle adhérente de la Paroisse Universitaire puis de CdEP, nous a quittés prématurément. Universitaire, elle avait mis ses compétences professionnelles au service de l'association, en particulier dans la réalisation de notre revue "Lignes de crêtes". Ses amis du comité de rédaction lui rendent hommage.

    Quand CdEP a lancé Lignes de crêtes à partir des deux revues, Partie Prenante des Équipes Enseignantes et Trajets de la Paroisse Universitaire, Isabelle Tellier a pris une part importante dans cette décision. Sa compétence, ses convictions et sa présence ont convaincu plusieurs d’entre nous de se lancer dans l’aventure du comité de rédaction.

    Isabelle avait souvent été le premier visage qui accueillait aux sessions d'été jeunes de la Paroisse Universitaire, qu'elle avait contribué à mettre en place et à faire vivre, il y a vingt ans. Sa joie de vivre, sa bonne humeur, son entrain et son optimisme, ses discussions passionnées sur le langage, le cinéma, la BD, son écoute et la profondeur de ses réflexions, en avaient engagé plus d’un à partager avec elle le chemin des chrétiens dans l’enseignement public.

   Chacun d’entre nous garde le souvenir de son humour, de sa grande humanité, de sa foi tout autant que de sa patience pour nous expliquer des “trucs scientifiques”, de sa modestie et de sa simplicité. Quand on lisait la critique d’un film récent, ou qu’on entendait un débat nous alertant sur les dangers et ambiguïtés des algorithmes, on se disait qu’on tâcherait de connaître le point de vue d’Isabelle. Parce qu’on savait qu’elle a toujours aimé la vérité, la franchise, la sincérité, tempérées de son fameux sourire quand elle était un peu “raide” !

    Bien avant les dénonciations des abus des géants du Web, elle nous avait informés des combats pour les logiciels libres et les licences “creative commons”.

    Elle savait encourager, à partir de sa propre expérience, les rédacteurs doutant d’eux-mêmes, expliquant à quel point ce qui nous arrive dans une classe peut nous toucher, quelle que soit notre expérience, et comment un article peut donner des réponses pour remédier à une situation de crise ; ou rappelant qu’elle avait elle-même monté quelques pièces de théâtre quand elle était étudiante…

    Et qui autre qu’elle pouvait connaître, pour leur demander un témoignage dans la revue, un ingénieur ayant fait une thèse d’astrophysique responsable d’un club poterie dans son entreprise, ou quelqu’un ayant une expérience d’ingénieur/manager, de coach, et de chef de scoutisme bouddhiste? Car sa curiosité et son ouverture aux autres lui permettaient de savoir apprécier sans a priori des formes diverses de culture et d’être un lien entre tous ces domaines.

    Quand elle est intervenue de sa chambre d'hôpital, le 21 octobre de l’an dernier, à une rencontre CdEP sur le thème Les biais du web*, ce fut un grand moment d'émotion. Sa volonté de faire réussir cet échange avec tous, la recherche du bon niveau, ont permis à tous les présents de découvrir sa ténacité à tenir un engagement et ses grands talents de pédagogue devant un public si diversifié. Une manière de nous dire : “Continuez à chercher, beaucoup de choses sont possibles”.

    Il faudra faire sans elle maintenant. Mais, dans le chagrin de cette absence, Isabelle, nous sommes heureux de t’avoir connue.

Le comité de rédaction de Lignes de Crêtes
Lignes de Crêtes N° 40 (Juillet – Août – Septembre 2018) page 32

* Son intervention se trouve dans Lignes de Crêtes, n° 39 page 33
Isabelle Tellier sur France Culture
Isabelle Tellier sur Public Sénat

 

 

Plus dans cette catégorie : « Yves Calais Françoise Leloup »
Connectez-vous pour commenter

Abonnement à la Lettre Électronique

Donnez votre adrélec, puis recopiez à droite les caractères apparaissant à gauche.

captcha 

Coordonnées

CdEP - 67 rue du Faubourg St Denis
PARIS Xème
Métro : Château d'eau - Strasbourg St Denis

  • Tel : 01 43 35 28 50
Vous êtes ici : Accueil Bienvenue ! Hommages Isabelle Tellier