Y' a d' la joie !

5 septembre 2015 By

     oui, oui, de la joie ! Ouiii, un 5 septembre... Nan, j'ai rien bu ni mé-fu ; alors, voulez-vous savoir ce qui me fait dire ça ?

            D'abord : joie d'avoir retrouvé des collègues de travail qui sont en grande partie des gens que j'apprécie, voire des ami-e-s, le jour de la pré-rentrée, le 31 août. Et joie d'en connaître de nouveaux : ce jour-là, j'ai aussi fait la connaissance de Céline, toute jeune collègue fraîche émoulue de l'agrégation de lettres modernes. Elle vient de sauter dans le grand bain du lycée, pour nager avec nous ...  

nageurs piscine

 ... avec tout de même un horaire allégé (2 classes, 9 heures) et la bouée (ou le boulet ? elle verra à l'usage...!) que représentent les cours et échanges à l'ÉSPÉ (École Supérieure du Professorat et de l'Éducation = autrefois IUFM). Sa bonne humeur, son souci manifeste de "bien faire", dès le départ, pour "ses élèves", qu'elle n'a pas encore vus, sa bonne volonté, mais aussi son angoisse de "la 1ère heure devant eux", quand même perceptible, tout cela est rafraîchissant, dans un milieu où évoluent tant de profs blasés ! Ses questions, ses réflexions, son zèle, ses inquiétudes, son sourire... me donnent ou redonnent la pêche ! Je me souviens de mes débuts (hou ! les pauvres 6èmes qui ont dû être affolés par mes premiers cours, moi aussi je sortais du supérieur, notre atterrissage commun fut rude !) et je promets à Céline de tout faire pour l'aider si elle a besoin.

            Joie d'avoir pu dépanner Sylvie, ma collègue de math en Seconde : petit "insecte" (bin oui : bug !) de la rentrée : on lui avait annoncé en juillet une classe de 1ère ES,  niveau qu'elle n'avait encore jamais eu en math. Sérieuse comme elle est, elle a bossé pendant les vacances, son planning annuel et ses chapitres, et la 1ère séquence dans le détail (cours, exercices, contrôles...). Le jour de la pré-rentrée, elle voit "Terminale ES" sur son Emploi du Temps, niveau dans lequel elle n'a pas encore enseigné non plus ! + professeur principal (PP) de Seconde 4... une classe à 37 élèves... avec des "profils particuliers" comme on dit poétiquement aujourd'hui. Grimace et déprime de Sylvie : ça va tanguer, en ce début d'année, elle se sent déjà en apnée, quand et comment pourra-t-elle refaire surface ? Elle en parle aux collègues de cette classe l'après-midi : tout le monde est déjà PP, sauf le prof de physique, mais qui a des heures sup', et moi, la Sidonie, qui suis à temps partiel. Alors c'est vite vu : devant la mine accablée de Sylvie, plouf, je me jette à l'eau, et le navire de la 2nde 4 change de capitaine : je veux bien être PP ! Les « merci, merci ! » de Sylvie, ses sourires chaque fois qu'elle me croise depuis, et le petit ballotin de chocolats noirs trouvé dans mon casier dès le lendemain matin avec un mot affectueux : ça fait plaisir de faire plaisir ! Espérons que la traversés sera sereine, et les "matelots" de 2nde 4 pas trop durs à gérer ! M'a l'air d'y avoir un peu de tout dans cet équipage, je crois que je vous en reparlerai...!  

équipage

            Joie enfin, car : comme à chaque début d'année, après le "baratin de rentrée" (le programme, les attentes de la prof, droits et devoirs des élèves, etc.), j'explique aux élèves de mes classes (2nde et 1ère) que nous allons (entre autres) communiquer par Internet (Cahier de texte électronique, pièces jointes, échanges de courriels*...). Et je leur donne comme premier "devoir" de m'écrire un courriel. Évidemment j'en reçois en rafale pendant 2-3 jours, je réponds en quelques lignes corrigeant la forme, la présentation... et enregistrant les adrélecs* ainsi reçues. [* comme nos cousins du Québec, si inventifs, défendons notre belle langue et employons des termes francophones quand ils existent, Tabernac' !]  Les messages se ressemblent presque tous, sont brefs, un peu gauches, timides... Pour certains, ce doit être la première fois qu'ils écrivent (et via Internet) à une prof ! Mais un courriel, envoyé hier et lu ce matin, d'un des élèves "à profil particulier" justement, est ainsi libellé :

     Bonjour madame Sidonie,

Je me permet de vous écrire pour que vous aillez (sic) mon adresse et pour vous remercier du cours de français. Je vois que suis tombé dans une belle classe avec des élèves sympatiques et une professeur gentille.

S'il vous plaît, repondez à mon message.

     Cordialement, a bientôt.

                    Xavier (2nde 4)   

            Franchement quand on lit cela, comment ne pas sourire, de tant de naïveté et de fraîcheur, de maladresse et de confiance, de spontanéité et d'espoir ? Comment ne pas se sentir joyeuse ? Quel cadeau, pour commencer l'année...!!!

 nageuse sourit

 

 

Connectez-vous pour commenter

Abonnement à la Lettre Électronique

Donnez votre adrélec, puis recopiez à droite les caractères apparaissant à gauche.

captcha 

Coordonnées

CdEP - 67 rue du Faubourg St Denis
PARIS Xème
Métro : Château d'eau - Strasbourg St Denis

  • Tel : 01 43 35 28 50
Vous êtes ici : Accueil Nos blogs Le blog de Sidonie Y' a d' la joie !