mercredi, 01 septembre 2021 07:37

Rentrée 2021

Écrit par

"En route vers la rentrée, des moments partagés pour repartir vers une nouvelle année scolaire". Une invitation en provenance d'Angers et un échange qui nous vient d'Ile de France ouvrent des pistes, interpellent sur le temps professionnel des enseignants à la lecture d'une parole de foi. 

En route vers la rentrée, une journée pour repartir vers une nouvelle année scolaire.

« Frères,

nous sommes réconfortés grâce à vous

au milieu de toutes nos difficultés et de notre détresse,

à cause de votre foi. » (1Th, 3,7)

Jeudi 26 août 2021, nous sommes partis marcher, par une très belle journée, en direction de l’île de Béhuard, petite cité de caractère et sanctuaire marial.

Tout en longeant La Maine puis La Loire, chacun a pu raconter ses vacances et faire connaissance avec un nouveau collègue venu se joindre à nous pour cette journée.

Cette marche de trois heures, à J-6 de la rentrée, nous a permis aussi de prendre le temps, d’échanger, de réfléchir à la place de notre foi dans notre vie professionnelle. Pour cela nous avons médité un extrait de la première lettre de Saint Paul aux Thessaloniciens, une des lectures du jour.

Dans la petite église de Savennières nous avons célébré l’Eucharistie avec notre aumônier Pierre Etienne. Un beau moment de communion avec d’abord le temps de la Parole dans la nef puis la liturgie de l’Eucharistie tous réunis autour de l’autel. C’est par des paroles d’envoi qui nous ont beaucoup touchés que Pierre Etienne a conclu la célébration. Il nous a invités à vivre de la Paix et de la Joie du Christ auprès de nos élèves et de nos collègues.

Notre journée s’est poursuivie, ensuite, dans la bonne humeur avec le pique-nique dressé dans le jardin du presbytère. Il ne nous restait ensuite qu’à parcourir les derniers kilomètres jusqu’à notre destination finale, Béhuard. La fatigue commençait à se faire sentir. Une pause bien méritée dans le dernier bistrot du village (la bistrotière nous a expliqué qu’il y avait eu jusqu’à 17 cafés à Béhuard !!!) puis retour en train à Angers.

L’achat des tickets n’était pas aisé, avec la disparition des petites gares, mais tout le monde est arrivé à bon port heureux de ce temps de fraternité source de joie et d’apaisement.

« Que le Seigneur vous donne,                                                                                                                               

entre vous et à l’égard de tous les hommes,

un amour de plus en plus intense et débordant

comme celui que nous avons pour vous. » (1Th, 3,12)

Céline Goux

 

 

 

 

 

 

 

 

Question(s) de rentrée

Lundi 30 août 2021

Des membres d’équipes Cdep d’Ile-de-France se sont réunis aujourd’hui pour faire leur pré-pré-rentrée. Nous avons pu nous retrouver et échanger sur ce qui nous préoccupait en cette veille de rentrée. Voici un petit texte qui rend compte de nos échanges. La journée s’est terminée avec une célébration eucharistique au cours de laquelle notre aumônier a pris soin de choisir les prières de la messe pour commencer une nouvelle année.

 

Réunis en cette avant-veille de rentrée, équipiers d’Ile-de-France (collèges et lycées), nous avons pu échanger sur notre été qui a constitué une coupure et un temps de repos nécessaire après une année traversée d’incertitudes, d’imprévus et d’adaptations continues. Si la situation sanitaire paraît se stabiliser, nous nous demandons comment les élèves vont appréhender cette rentrée : Quel regard sur la vaccination ? Nos collégiens et nos lycéens seront-ils vaccinés ? Seront-ils au fait des débats sur le « pass » sanitaire, de leurs tenants et aboutissants politiques ? Quelles représentations se feront-ils de ce que les adultes renvoient sur ces sujets ? Nous nous demandons quelles seront leurs préoccupations en cette rentrée. Dans certains établissements, est-ce que la situation géopolitique actuelle (la prise du pouvoir par les Talibans en Afghanistan, la fragilisation de l’exécutif américain, de nouvelles tueries dans la bande de Gaza) suscitera chez eux des questionnements qui se traduiront par des remarques intempestives, détournées, parfois provocatrices auxquelles il faudra faire face.

Et puis comment nos élèves et leurs enseignants vont-ils reprendre des habitudes de travail : classes entières, emplois du temps pleins ? Nous avons pensé aux établissements qui vont connaître un grand renouvellement de leurs équipes. Pour les élèves, est-ce que les plus fragiles vont rester accrochés ? À ce titre, nous avons évoqué la place des enfants porteurs de handicap dans les établissements scolaires, la place de leurs accompagnants (AESH), ainsi que la formation des enseignants et des AESH pour favoriser leur inclusion. De manière plus générale, nous avons abordé la question de la formation continue des personnels éducatifs. Même si l’offre de formation est inégale selon les académies, c’est un enrichissement pour nos propres pratiques, pour renforcer le travail en équipe dans les établissements et surtout pour faire progresser nos élèves. Elle est d’autant plus nécessaire que notre métier est en train de changer (outre les réformes, le recours de plus en plus fréquent au numérique, et l’importance de l’accompagnement individualisé des élèves et du travail sur leur orientation).

N’oublions pas également que certains élèves ont perdu des proches ou vécu des situations difficiles. Certains ne sont peut-être pas partis en vacances dans les pays d’origine de leurs parents depuis longtemps.

A été évoquée la situation des équipes enseignantes du monde entier dans cette crise du Covid (situation personnelle et situation professionnelle), et indirectement de leurs élèves qui n’ont parfois pas été à l’école pendant de longs mois. [https://www.cdep-asso.org/dans-le-monde/dialogue-et-cooperation/item/673-synthese-du-pad-de-juillet-2021.html]

Nous avons également parlé de nos équipes, des attentes de chacun et de la place à donner à la spiritualité dans les réunions. Nous nous sommes posé la question de l’accueil dans nos équipes des collègues de l’Enseignement privé. Alors, nous avons discuté de la laïcité qui va faire l’objet de nouvelles formations. Plus spécifiquement, nous avons pris le temps de regarder les affiches de la nouvelle campagne de promotion de la laïcité à l’École qui a suscité une certaine attention ces derniers jours. [https://www.education.gouv.fr/lancement-d-une-campagne-nationale-de-promotion-de-la-laicite-l-ecole-324737]

Nous avons prié. « Je vais t’aider, mon Dieu, à ne pas t’éteindre en moi, mais je ne puis rien garantir d’avance. Une chose cependant m’apparaît de plus en plus claire : ce n’est pas toi qui peux nous aider, mais nous qui pouvons t’aider. » (Etty HILLESUM, Une vie bouleversée, p. 166)

« Seigneur, nous te confions tous nos élèves, les enseignants du monde entier, les AESH, les agents, les personnels administratifs et de direction qui vont démarrer une année dont nous espérons qu’elle sera la plus apaisée possible. Nous te rendons grâce pour les moments d’échanges avec les élèves, les familles, nos collègues. Nous te confions chacun avec son histoire dont nous savons qu’elle a du prix à tes yeux. »

Plus dans cette catégorie : « Pâques 2021
Connectez-vous pour commenter

Abonnement à la Lettre Électronique

Donnez votre adrélec, puis recopiez à droite les caractères apparaissant à gauche.

captcha 

Coordonnées

CdEP - 67 rue du Faubourg St Denis
PARIS Xème
Métro : Château d'eau - Strasbourg St Denis

  • Tel : 01 43 35 28 50
Vous êtes ici : Accueil Actualité de CdEP Au plan national Éditoriaux Rentrée 2021