vendredi, 08 septembre 2017 07:45

Rencontre d'animation nationale 2017

Écrit par

Pour lancer la réflexion de l'année,
se retrouver et se pencher sur la place des médias dans l'éducation...

Rencontre d'animation nationale
du 21 au 23 Octobre 2017 à Issy les Moulineaux (92)

 

Thème de réflexion :
" Pour une attitude éducative et responsable face aux médias et à l'opinion ;
importance d'une analyse critique. "

Comme chaque année à l’automne, nous nous retrouverons pour un week-end consacré à l’animation de CdEP. Cette rencontre aura lieu du 21 au 23 octobre 2017 à l’Accueil Saint-Paul à Issy les Moulineaux.

Elle se déroulera en 2 temps :

- Un travail sur les modes d’animation de CdEP, qui s’adresse en priorité aux adhérents chargés de faire vivre l’association ou à ceux qui souhaitent se joindre à cette démarche.

- Une réflexion, ouverte à tous les adhérents sur un thème lié à nos interrogations d’éducateurs chrétiens, renvoyant aux pratiques pédagogiques ou éducatives et à notre recherche permanente d’expression et de partage de la foi en Jésus-Christ ressuscité.

Le thème retenu cette année est : Pour une attitude éducative et responsable face aux médias et à l’opinion. Importance d’une analyse critique.

Nous serons accompagnés dans cette approche par Isabelle Tellier, professeure de linguistique informatique, et aussi membre du comité de rédaction de « Lignes de crêtes » la revue de CdEP. Elle nous propose d'aborder la question des jeunes face aux médias selon l'approche suivante :

Un élève peut-il être un citoyen en devenir ? N'est-ce là qu'un rêve, qu'une illusion ? Ne sommes-nous pas déjà « liés» par notre famille, notre clan, notre culture, notre communauté, notre pays ? Cet élève n’est-il pas, comme chacun de nous, enfermé pas dans une «bulle informationnelle» ? Ne sommes-nous pas tous les jouets d'un complot qui nous fait faire exactement ce qu'IL attend de nous dans la perspective qu'IL s'est tracé ? Complot commis par les étrangers, ceux d'une autre religion, les grands des groupes économiques, le système devenu fou...  Comment permettre à chaque citoyen, à chaque élève d’exercer son esprit critique?

Le défi qui s'offre à nous n'est pas d'affirmer d'abord des convictions toutes faites sur l'idéal citoyen et l'école, mais d'analyser l'organisation actuelle des médias et leurs techniques, de se former à leur utilisation et leur décryptage. Le défi, c'est aussi d'analyser les réactions de l'opinion publique en écho à ces médias. Familiarisons-nous avec les apports des sciences de la communication. C'est grâce à ces pratiques que nous rendrons possible une école de la citoyenneté dans un univers culturel mondialisé. Une utopie que les Chrétiens dans l'Enseignement Public partagent avec de nombreuses autres personnes...

Vous pouvez vous inscrire à cette rencontre pour les 2 temps proposés (animation CdEP + réflexion sur le thème proposé), pour les journées des 21-22-23 octobre 2017.

Bulletin d’inscription à télécharger ici

Vous pouvez choisir de participer seulement à la journée de réflexion sur le thème proposé, le 22 octobre 2017.

Bulletin d’inscription à télécharger ici

Comment j'ai vécu la rencontre d'animation CdEP des 21, 22 et 23 octobre 2017

 

Avant de participer à la rencontre pour l'animation de CdEP, qui a réuni à Issy-les-Moulineaux une trentaine de personnes, j'étais curieuse de voir comment allait être abordé le thème choisi: Pour une attitude éducative et responsable face aux médias et à l'opinion / Importance d'une analyse critique. Ces journées ont pleinement répondu à mes attentes. En effet les exposés très pertinents m'ont parfaitement éclairée sur les richesses et les dérives des nouvelles techniques de communication.

L'intervention d'Isabelle Tellier, réalisée par téléphone en raison de ses ennuis de santé, très vivant, bien structuré, très pédagogique, a été particulièrement éclairant pour les néophytes comme moi dans le domaine du web. Elle a montré combien ces nouvelles techniques de communication étaient biaisées par des intérêts commerciaux, idéologiques, politiques et nous invite à la prudence. D'un autre côté, elle a souligné combien ces médias donnaient accès à toutes sortes de connaissances et combien l'intelligence artificielle utilisée par Facebook pouvait contribuer à affiner des diagnostics médicaux par exemple.

Marianne Châtaignier, qui animait la deuxième partie de la matinée du dimanche autour du thème général: Au vu du fonctionnement des médias actuels, quelles sont les conditions de transmission et d'acquisition des connaissances?,a proposé un exposé sur L'histoire pour comprendre et déconstruire l'idée de complot à partir d'une démarche pédagogique qu'elle expérimente depuis quelques années.
L'équipe de préparation avait eu la bonne idée de nous aider à mieux nous approprier le thème avec la projection samedi en soirée d'une vidéo sur l'embrigadement.

J'ai beaucoup apprécié également les ateliers particulièrement vivants grâce à l'utilisation de supports audio-visuels: power-point réalisé par Marie-Noëlle pour l'échange sur Eglise et Internet, quelle politique ? Quelles questions ?, vidéo interactive sur l'embrigadement proposée par Odile.

Au cours d'échanges en grand groupe ou en ateliers, nous avons pu confronter, en toute fraternité, nos points de vue et de nouvelles pistes, à mettre en œuvre dans nos établissements scolaires comme dans notre association, ont émergé:
. L'utilisation du web favorise-t-il la communication ou l'entre-soi?
. Les jeunes, qui ont besoin de se retrouver en groupes, ne se fourvoient-ils pas dans l'appartenance à des groupes virtuels? Font-ils l'expérience d'authentiques relations?
. N'avons-nous pas une responsabilité collective, sociale dans l'égarement, voire même dans l'embrigadement de certains jeunes particulièrement fragiles ? Mis à part le matérialisme, quel idéal leur proposons-nous ?

Il est de plus en plus urgent que les adultes: parents, enseignants… ne perdent pas le contact avec eux, engagent un dialogue constructif. A nous de leur apprendre à trouver les bonnes informations, à développer leur esprit critique, à prendre conscience des richesses comme des dangers de ces nouvelles et multiples techniques de communication.

En prolongement de ces journées enrichissantes, il me semble qu'une réflexion approfondie sur la communication s'impose au sein de l'association tout d'abord : Quels sont les enjeux de la communication ? Communiquer n'implique-t-il pas une démarche d'ouverture à l'autre, voire au tout Autre ? Comment passer de l'information à la communication et de la communication à la communion ? pour reprendre une parole prononcée lors de la rencontre.

Moi qui avais été forcée de prendre un peu de recul par rapport à l'animation de CdEP, j'ai revécu avec une immense joie ces journées qui ressourcent sur le plan intellectuel, humain et spirituel !

J'invite donc tout membre de CdEP ou en lien avec l'association à nous rejoindre à de telles rencontres !

  Michèle L.
  Le 31 Octobre 2017

 
Connectez-vous pour commenter

Abonnement à la Lettre Électronique

Donnez votre adrélec, puis recopiez à droite les caractères apparaissant à gauche.

captcha 

Coordonnées

CdEP - 67 rue du Faubourg St Denis
PARIS Xème
Métro : Château d'eau - Strasbourg St Denis

  • Tel : 01 43 35 28 50
Vous êtes ici : Accueil Actualité de CdEP Au plan national Rencontres nationales Rencontre d'animation nationale 2017