lundi, 09 octobre 2017 12:20

Rapport d'orientation 2017-2019

Écrit par

Un rapport d'orientation pour la période 2017-2019
Pourquoi ? Pour qui ?

 Lors de sa dernière assemblée générale du 30 avril 2017, l’association CdEP s’est penchée sur les préoccupations de ses adhérents, dans le contexte professionnel et sociétal qui est le leur aujourd’hui. Elle a souhaité repérer les domaines qui rassemblent et redisent le sens de leur recherche tant dans le domaine éducatif que dans la quête du sens à donner à cette présence dans l’école de la République lorsque l’on s’affirme « chrétiens dans l’enseignement public ».

Cette double démarche, est sans cesse pensée, sans cesse à réactiver. Elle renvoie à des questions de formation des enseignants, au rapport entre école et politique, à l’affirmation de la laïcité dans la société, à la recherche incessante d’outils propres à décrypter les moyens de communication.  La référence à l’Évangile est le chemin que nous avons choisi pour une humanité où le regard sur l’autre et l’attention qu’on lui porte sont les marques de son élévation.

La rencontre d’animation d’octobre 2017 poursuivra cette réflexion sous l’angle de l’éducation à la gestion des médias et de la communication.

 

Vous pouvez consulter ce rapport d’orientation ci-dessous ou le télécharger au format pdf.

       

 

Rapport d’orientation 2017-2019 CdEP

                    Accueillir de nouveaux enseignants

Accueillir de nouveaux personnels de l’Education nationale au sein de notre association, suppose une vue d’ensemble de notre système éducatif en perpétuelle évolution.

Accueillir, c’est rendre possible la venue de nouveaux (enseignants, personnels de direction et d’inspection, de vie scolaire, personnels médico-sociaux et de service…) et nos partenaires de la réserve citoyenne et autres associations.

Mais comment accueillir si ce n’est prendre en compte leurs besoins :
          · Besoins de repères (histoire de CdEP, organigramme du CA, du bureau, la composition des différentes commissions.
            Pourquoi ne pas constituer un livret d’accueil associé à un trombinoscope ?
          · Besoin d’outils pour communiquer et échanger (cf. site...)

Quand et pour quoi accueillir ?

Quand les problèmes de base liés à l’exercice du métier sont partagés, cela libère un espace pour une recherche plus théorique car les difficultés quotidiennes empêchent souvent de penser, de se décentrer. Il s’agit de passer d’une recherche individuelle à une recherche collective.

C’est là que CdEP peut, à travers des propositions ponctuelles thématiques (éduquer à l’humanisme, vivre notre spiritualité, notre foi …), fédérer les adhérents, (anciens et nouveaux) tout en partageant nos rencontres thématiques avec les membres des associations et des collectifs « amis ».

                    Formation

Même si la formation des enseignants – initiale et continue – semble accorder de plus en plus d’importance à la nécessité et au besoin de prendre du recul et de réfléchir, seul et collectivement, à ses pratiques professionnelles, les enseignants chrétiens ont des demandes originales. Ainsi les jeunes actifs ont-ils infléchi les programmes des sessions qui leur sont destinées pour y faire une place importante à une relecture spirituelle de leur vie d’enseignant, en lien avec des ouvertures vers des temps de formation biblique voire théologique. Face aux découragements et démissions de début de carrière, qui paraissent de plus en plus fréquents, quel rôle CdEP peut-il jouer, à tous niveaux (équipes, rencontres, sessions, revue, site), pour aider à donner du sens, à renforcer toujours plus le lien entre vie et foi ?

                    Croyants en École publique

L’École publique peut être un choix pour des enseignants croyants, quelle que soit leur religion ; des enseignants qui s’y engagent parce qu’ils croient à cette école, aux valeurs qui la fondent et qu’elle promeut – par exemple une universelle fraternité – et non dans une perspective apologétique ou de prosélytisme.

La relation avec les élèves peut bien sûr être empreinte de la foi qui anime l’enseignant (simple souci de cohérence), mais sans références explicites. En revanche, la liberté est plus grande avec les collègues, notamment lorsque plusieurs religions cohabitent au sein d’un même établissement.


Tous les enseignants sont en face du même défi : inscrire leur enseignement dans un cadre laïque qui se fonde sur l’égalité de tous et le respect individuel. Ce qui peut les relier, quelles que soient leurs options en matière religieuse, c’est de croire que tout jeune peut grandir en humanité grâce à l’école, et de tout mettre en œuvre pour y contribuer.


                    Ecole et politique

D’interventions souvent passionnées sur ce sujet, nous pouvons :

        - Constater que l’Ecole est un objet d’intérêt pour le monde politique :
              o Parce que l’on y forme les futurs citoyens et électeurs
              o Parce que les enseignants sont parfois suspectés d’y propager des idées dangereuses (de Gauche)
              o Pour cela il est nécessaire de contrôler ou de diriger ce qui s’y passe (choix des programmes, des matières…)

        - Approuver que l’école soit devenue un lieu où l’on forme :
              o Non seulement des futurs actifs (diplômes, métiers)
              o Mais aussi de futurs citoyens respectueux des valeurs laïques et démocratiques,
              o De futurs consommateurs avertis, respectueux de l’environnement….
              o De futurs conducteurs prudents et responsables

        - Nous inquiéter :
              o Des difficultés à concilier tout cela avec le nécessaire et difficile apprentissage des acquis fondamentaux méthodologiques (et pas seulement lire, écrire, compter) et   culturels
              o De la nécessaire formation des enseignants (quel temps ? Quel budget ?...)
              o De l’illusion que l’Ecole puisse remplacer les parents, les éducateurs, les gendarmes….

Il serait opportun de prendre un temps de réflexion pour définir ce que l’école doit proposer pour qu’élèves et enseignants contribuent à construire la société de demain.

                     Pour une attitude éducative et responsable face aux médias et à l’opinion

Les nouveaux médias et les réseaux sociaux font partie intégrante de la vie des jeunes. A nous de suivre l’évolution de ces nouveaux modes de communication et d’amener les jeunes à les utiliser correctement, à avoir un œil critique sur ce que ces nouveaux moyens de communiquer transmettent comme information.


Tout d’abord, essayons, en tant qu’adultes, d’avoir une attitude positive par rapport à ces médias mais aussi d’être toujours vigilants quant à l’authenticité et à la « vérité » de ce qu’ils disent. Pour cela éduquons les enfants à faire la différence entre les informations reposant sur des démarches scientifiques et celles relevant uniquement de l’opinion de ceux qui les ont écrites.


Bien sûr, cela doit se faire en collaboration et non en opposition avec les familles. Il faut apprendre aux enfants, non seulement à « trier » les informations qu’ils reçoivent, mais aussi à se protéger des travers voire des dangers de ces informations ou relations virtuelles.

Les modes d’information évoluent constamment, beaucoup peuvent se sentir dépassés. Est-il nécessaire d’être toujours à la pointe de toutes les nouvelles pratiques technologiques ? Adultes (Parents, enseignants, partenaires…) sont appelés à œuvrer ensemble pour une meilleure maitrise des formes de communication. Il est de la responsabilité des éducateurs de développer un sens critique pour que tous puissent devenir des citoyens responsables.

                    En conclusion nous nous proposons :

        - D’agir

              • Accueillir de nouveaux personnels de l’éducation dans l’association.
              • Proposer dans l’association une formation aux enseignants pour la relecture (spirituelle, théologique...)

         - De travailler les 3 questions suivantes

              • École et politique ; Quels liens avec les élèves et les parents ? Quelle liberté de l’enseignant ?
              • Pour une attitude éducative et responsable face aux médias et à l’opinion ; importance d’une analyse critique.
              • Des croyants en école publique et laïque, comment ? Pourquoi ?

Chantal de La Ronde
et le bureau de CdEP

 

Connectez-vous pour commenter

Abonnement à la Lettre Électronique

Donnez votre adrélec, puis recopiez à droite les caractères apparaissant à gauche.

captcha 

Coordonnées

CdEP - 67 rue du Faubourg St Denis
PARIS Xème
Métro : Château d'eau - Strasbourg St Denis

  • Tel : 01 43 35 28 50
Vous êtes ici : Accueil Actualité de CdEP Au plan national Divers Rapport d'orientation 2017-2019